Devenir maman en Allemagne

Comme vous avez pu le voir sur la page Facebook il y a quelques jours, je vais devenir maman dans les prochains mois :). L’occasion pour moi d’aborder un nouveau sujet sur ce blog : la grossesse en Allemagne et plus tard, être maman. Pour ce premier article sur le sujet, je ne vais pas trop rentrer dans les détails, la grossesse en Allemagne est un sujet particulièrement vaste et on a vite fait de s’y perdre ;).

Le suivi de grossesse

De manière générale, la prise en charge de la grossesse est très suivie en Allemagne, nombres de Françaises  ayant eu une grossesse en France et une en Allemagne vantent les mérites de l’Allemagne en la matière. Et c’est vrai qu’une fois enceinte, on est suivi à la loupe! Ici, pas besoin de faire une prise pour confirmer la grossesse, il faut directement prendre rendez-vous chez son gynécologue qui fera une première échographie de confirmation. Donc au contraire de la France où la plupart des futures mamans doivent attendre l’échographie du premier trimestre aux alentours de la 12e semaine pour voir leur bébé, en Allemagne, on peut le voir dès la 6e semaine. Ensuite, c’est un rendez-vous par mois pour le suivi de grossesse avec à chaque fois prélèvement d’urine, contrôles de la tension et du poids ainsi que divers contrôles en fonction du mois, tout cela souvent réalisé par une assistante médicale. Et bien sûr, passage dans le bureau du gynéco pour une éventuelle échographie et questions sur le déroulement de la grossesse. En Allemagne comme en France, il y a trois échographies automatiques ainsi que celle pour confirmer la grossesse. Il est possible de faire faire plus d’échographies, mais cela est payant. Car là encore, les soins allemands restent fidèles à eux-mêmes, un service minimum, et le reste est à vos frais. Ainsi, pour le dépistage de la trisomie 21, il s’agit d’une échographie extra, donc payante. Eh oui. Attention, pour les grossesses qui présentent des risques, ces examens extra sont pris en charge par les assurances maladies, pour les autres, c’est le porte-monnaie qui paie. Et c’est rarement donné (environ 80€ pour l’examen pour dépister une éventuelle trisomie 21).

La grossesse et le travail

Une autre très grosse différence d’avec la France, c’est le rapport au travail de la femme enceinte. La Loi interdit à tous les employeurs de faire faire des heures supplémentaires, du travail de nuit ou des travaux particulièrement physiques ou dangereux aux femmes enceintes. De plus, et c’est là qu’est la différence majeure, selon les catégories de métiers, les femmes enceintes doivent passer des examens sanguins particuliers pour savoir si elles peuvent continuer à exercer leur métier en toute sécurité. Cela concerne entre autres les métiers de soin, les métiers où il y a un contact avec les animaux et … les métiers où il y a un contact avec les enfants! J’ai du donc moi aussi faire ses examens et  manque de chance, je ne suis pas immunisée contre deux maladies infantiles dangereuses pour le futur bébé. Les conséquences sont simples : j’ai une interdiction de travailler pour toute ma grossesse! Je suis donc à la maison pour les mois à venir, payée à ne rien faire. Ça en fait râler beaucoup, encore plus sont jaloux, mais personnellement, ça ne m’amuse pas du tout. Je suis quelqu’un d’actif et le contact avec les collègues et les enfants me manquent beaucoup.

J’aurai l’occasion de revenir sur ce sujet dans les mois à venir et de vous en apprendre un peu plus certainement, en attendant, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser, je me ferai un plaisir d’y répondre et cela pourrait m’orienter pour l’écriture des prochains articles 🙂

Coup de gueule!

A la veille de mon départ aux Seychelles, j’avais prévu un article plus léger pour aujourd’hui, mais au vu du nombre de critiques incessantes que je reçois sur certains de mes articles, il est temps que je réponde publiquement à ces remarques!

On me reproche notamment que ce blog est rempli de clichés… Mais réfléchissez-vous une seconde pour vous demander si certains de ces clichés ne sont pas vraies finalement??? Je suis désolée si c’est trop cliché à votre goût, mais oui, les Allemands aiment boire de la bière! Oui les Allemands aiment les saucisses!! Et oui, les marchés de Noël sont sacrés en Allemagne!! Et avant de me juger que je ne généralise trop facilement, tournez votre langue sept fois dans votre bouche! Ceux qui me connaissent vraiment savent que je suis particulièrement tolérante et que je ne généralise pas souvent! (Nb: je précise d’ailleurs à chaque fois que je ne généralise pas, mais bon, quand on n’a pas appris à lire correctement, évidemment, ces choses-là, on ne les voit pas). Seulement, je vis en Allemagne depuis sept ans, j’ai rencontré énormément de Français et autres étrangers qui ont vécu/vivent ici aussi ou sont venus comme touristes, mes collègues de blogs de français en Allemagne relatent aussi tous la même chose et ils sont de Francfort, Hambourg, Berlin, Brême, etc. et c’est un fait, certains traits de caractère « allemands » ont été remarqués par tout le monde, partout en Allemagne!!  Même les Allemands eux-mêmes les connaissent ces traits de caractère-clichés et reconnaissent qu’ils sont vrais! Si cela vous amuse, vous n’avez qu’à traiter ces milliers de personnes de menteuses, ça vous fera un point commun avec certains grands abrutis de notre monde qui croient que tout est mensonge …

Alors à ceux qui pensent connaître l’Allemagne parce qu’ils y ont passé une semaine il y a vingt ans, parce que l’arrière-grand-oncle de votre voisin était Allemand ou parce que vous vous êtes entichés d’une Allemande et que l’amour, c’est bien connu, rend souvent aveugle et c**, à ceux-là qui estiment connaître mieux l’Allemagne que les Allemands et les locaux, allez répandre votre bêtise et votre méchanceté gratuite ailleurs! J’en ai vraiment plus que marre de me faire insulter par des inconnus qui n’ont rien d’autre à faire que d’écrire des commentaires haineux et bourrés de fausses idées! Si vous estimez que je ne raconte que des salades, alors allez voir ailleurs si j’y suis!

Pour les autres lecteurs, avec qui on peut discuter, même avoir des avis différents mais en discuter entre gens civilisés (car oui pour les haineux, je sais reconnaître mes erreurs, c’est d’ailleurs une de mes plus grandes qualités, et j’accepte sans problème les critiques, mais uniquement quand cela vient de gens qui me respectent et qui fondent leurs arguments sur du concret!), je vous remercie d’être aussi respectueux et ouverts d’esprit! Ne changez surtout pas car c’est grâce aux gens comme vous que le monde n’est pas encore devenu complètement fou et tordu!

Enfin, pour mes « gentils » lecteurs, excusez-moi pour cet article particulièrement agressif, mais recevoir des commentaires haineux, insultants, sur des arguments non fondés (le meilleur de tous a quand même été un « No comment » en guise d’argument, très constructif …), ça fini par être lassant et blessant! J’en ai assez qu’on me traite de Nazi parce que je vis en Allemagne, qu’on me dise d’aller me pendre quand je pousse un coup de gueule (c’est du vécu!!!) ou que des minables se permettent de me faire des leçons de moral alors que eux-même ne connaissent rien au sujet en question dans l’article commenté qu’ils n’ont d’ailleurs rarement lu en entier! Je me demande toujours à  quel point ces imbéciles peuvent s’ennuyer dans leur vie pour perdre leur temps à écrire des commentaires aussi méchants (et souvent longs en plus!). Ils doivent avoir une vie tellement miséreuse pour gâcher leur temps à ce point!

Pour finir sur une note plus légère, parce que je déteste rester sur un conflit, je souhaite à toutes les personnes saines d’esprit, ouvertes, cultivées, gentilles, polies, bref, à tous les gens bien, un très bel été et de bonnes vacances à ceux qui en ont 🙂 ! Comme dit au début de cet article, je pars demain pour les Seychelles, mais le blog restera en activité, des articles sont programmés pour mon absence, en attendant de revenir avec des photos et des récits de mon séjour sous les tropiques 🙂

Les plus belles chansons Kölsch {3}

En cette belle journée d’été, quoi de mieux que de boire une bonne boisson fraîche?!Pour les Colonais, la bière Kölsch est évidemment incontournable et ils savent le démontrer, un verre à la main, mais aussi en chanson! Voici pour vous une sélection de chansons mettant la bière de Cologne à l’honneur! A écouter une bière à la main bien évidemment 😉

Drink doch ene met, Bläck Fööss (« Bois-en donc une avec moi »)

Ohne dich geht es nicht, Die Höhner (« Sans toi (la Kölsch) ça ne va pas)

10 Liter Kölsch, Filou (10 litres de Kölsch)

Ich ben e Kölschas, Bläck Fööss (« Je suis un verre à Kölsch)

La princesse peau-de-souris

Pour commencer cet été à venir, voilà une jolie petite histoire de conte de fée qui amène en plus à un peu de réflexion sur ce qui est vraiment important dans la vie ;). Des frères Grimm, évidemment, le titre en allemand est Die Salzprinzessin 🙂

Un roi avait trois filles. Un jour, il voulut savoir laquelle d’entre elles l’aimait le plus. Il les appela près de lui et le leur demanda. L’aînée dit qu’elle l’aimait plus que le royaume tout entier; la deuxième, qu’elle l’aimait plus que toutes les pierres précieuses et que toutes les perles au monde; quant à la troisième, elle lui dit qu’elle l’aimait plus que le sel. Le roi se mit en colère que sa fille compare son amour pour lui avec une chose d’aussi peu de valeur. Il confia sa fille à un serviteur et lui ordonna de l’emmener dans la forêt et de la tuer.

Quand ils arrivèrent dans la forêt, la princesse supplia le serviteur de lui laisser la vie sauve. Celui-ci lui était dévoué et ne il l’aurait pas tuée, de toute façon. Il lui dit aussi qu’il allait rester près elle pour exécuter ses moindres ordres. Cependant, la princesse ne voulut rien d’autre qu’une robe faite en peau de souris, et une fois qu’il la lui eut apportée, elle s’en enveloppa et partit. Elle se rendit tout droit à la cour d’un roi voisin, se fit passer pour un homme et pria le roi de la prendre à son service. Le roi accepta et en fit son valet de chambre. Le soir, elle devait lui retirer ses bottes, et à chaque fois, il les lui jetait à la tête. Un jour, il lui demanda d’où elle venait. « Du pays où l’on ne jette pas les bottes à la tête des gens », lui répondit-elle. Cela éveilla la curiosité du roi. Finalement, ses serviteurs lui apportèrent un jour une bague. Peau-de-souris l’avait perdue, mais il avait dû la voler car elle était bien trop précieuse pour lui. Le roi fit venir Peau-de-souris et lui demanda d’où venait cette bague. Peau-de-souris ne put alors dissimuler plus longtemps qui elle était. Elle se débarrassa de la peau de souris qui l’enveloppait: ses cheveux blonds dorés s’en échappèrent et elle apparut si belle, mais si belle que le roi ôta immédiatement sa couronne pour la lui poser sur la tête, et il déclara qu’elle serait son épouse.

Le père de Peau-de-souris fut aussi invité au mariage. Il croyait que sa fille était morte depuis longtemps et il ne la reconnut pas. Mais, à table, tous les plats qu’on lui présenta avaient été préparés sans sel. Il se fâcha alors et dit: « J’aime mieux mourir, plutôt que manger des plats comme ceux-là! » Quand il eut dit ces mots, la reine s’adressa à lui: « Voilà qu’à présent, vous ne voulez plus vivre sans sel, et cependant, vous avez voulu me tuer, un jour, pour avoir dit que je vous aimais plus que le sel! » Le roi reconnut alors sa fille. Il l’embrassa et lui demanda de lui pardonner, et maintenant qu’il l’avait retrouvée, elle lui était plus chère que son royaume et que toutes les pierres précieuses au monde.

ARD/WDR DIE SALZPRINZESSIN, « Sechs auf einen Streich », Buch: Anja Jabs, Regie: Zoltan Spirandelli, am Freitag (25.12.15) um 14:00 Uhr im ERSTEN.
Prinzessin Amélie (Leonie Brill).
© WDR/Kai Schulz, honorarfrei – Verwendung gemäß der AGB im engen inhaltlichen, redaktionellen Zusammenhang mit genannter WDR-Sendung bei Nennung « Bild: WDR/Kai Schulz » (S2). WDR Presse und Information/Bildkommunikation, Köln, Tel: 0221/220 -7132 oder -7133, Fax: -777132, bildkommunikation@wdr.de

Schützenfest

A l’approche de l’été, de nouvelles parades défilent dans les villes (moyennes et petits mais moins les grandes villes) et peut être aurez vous l’occasion d’en voir une si vous vous trouvez là à ce moment-là. Vous verrez de belles dames en robes de princesse, des calèches et surtout de nombreux hommes en habits de chasseurs traditionnels. Il s’agit du défilé de la Schützenfest, la fêtes des associations de tirs (Schützenverein).

Ces associations de tirs sont encore très répandues en Allemagne et très appréciées. Loin d’être un club de chasseurs, il s’agit juste d’un club de tirs (en salle) et chaque année, un tournoi est organisé et ouvert à tous pour déterminer le nouveau roi du tir (Schützenkönig). Pour devenir roi, il faut savoir tirer, évidemment, et la cible, c’est un oiseau en bois perché à plusieurs mètres au dessus du sol. Du fait de la constitution de la cible, il faut du temps avant de le faire tombe et ainsi, le roi est rarement celui qui tire le mieux mais celui qui a fini par faire tomber les restes de bois. Pour devenir reine, rien de bien compliqué, il faut simplement être la femme du vainqueur :).

Pour en revenir à la Schützenfest, c’est le défilé de ces différentes associations de tirs que regroupent une ville/un quartier accompagnées de fanfares (les connaisseurs reconnaîtront les airs de carnaval). Chaque groupe défile dans son costume traditionnel et les reines arborent de magnifiques robes de soirées qui ont souvent plus de valeurs que leur propre robe de mariée! Être reine du tir, c’est devoir se montrer sous son plus beau jour et montrer qu’on a les « moyens » d’être reine!

La Schützenfest considérée comme étant la plus grande du monde est celle de Neuss, à côté de Düsseldorf, qui se déroule fin août. L’an dernier, plus de 7.500 personnes ont participé à ce défilé et ce défilé attire plus d’un million de spectateur (sachant que Neuss ne compte que 150.000 habitants!). Alors si vous êtes dans la région à cette période, allez y faire un tour, ça vaut le détour!