Les joies des lettres de motivation

Quand on s’expatrie dans un pays étranger, il faut quasiment de façon incontournable passer par la case « chercher un emploi ». Et qui dit chercher un emploi, dit rédaction du CV et des lettres de motivation dans la langue du pays d’accueil, ainsi que l’élaboration générale d’un dossier de candidature répondant aux normes de ce nouveau pays. Et bien sûr, c’est le genre de choses qui varie sacrément d’un pays à l’autre, notamment entre la France et l’Allemagne…

Le Curriculum Vitae

L’air de rien, ce document qui résume les grandes lignes de notre vie doit répondre à des critères particuliers à chaque pays. Ce n’est pas le plus dur à écrire, mais il faut quand même prendre un peu de temps pour les traductions, la mise en forme et la correction.

La Lettre de Motivation

Je ne pense pas vous apprendre grand chose en vous disant que la langue allemande est relativement difficile à maîtriser. Mais maîtriser le langage de tous les jours n’est finalement rien comparé au langage soutenu que l’on doit employer lorsqu’on rédige une lettre de motivation. En français aussi, il faut employer un langage plus soutenu lorsqu’on écrit une lettre de motivation, mais je ne sais pas si c’est parce que c’est ma langue maternelle ou pour une autre raison, je trouve quand même plus facile d’écrire en langage soutenu français qu’en langage soutenu allemand. Je veux dire par là que le langage soutenu allemand a des phrases encore plus « tordues » que la langue allemande du quotidien (vous savez, par exemple, mettre les verbes à la fin des phrases).

Quand j’avais cherché pour la première fois un travail en Allemagne, ce qui m’avait donc amené à travailler dans un fast-food, écrire mes lettres avaient été plus dur qu’un parcours du combattant et heureusement, j’avais des amis allemands adorables qui avaient bien voulus (beaucoup) m’aider pour rendre mes lettres conformes. Cette fois, j’ai eu un peu moins de mal quant à la tournure des phrases et je suis aussi assez contente d’avoir rédigé directement en allemand sans passer auparavant par une version française. Ce n’est bien sûr pas pour autant que les lettres étaient parfaites et mes amis allemands ont encore eu la gentillesse de me donner un gros coup de pouce!

Le Dossier de Candidature

Monter un dossier de candidature en Allemagne, et sûrement généralement dans un pays étranger, c’est encore une épreuve a franchir. En plus de devoir rassembler tous les documents nécessaires, dont entre autres les diplômes obtenues et les notes qui vont avec, il faut en plus de cela les traductions officielles et les reconnaissances de ces mêmes diplômes pour le pays d’accueil. Tout cela prend du temps, donc autant bien s’y prendre à l’avance car il faut d’abord faire traduire les documents, donc en plus de faire mal au porte-monnaie, il faut en plus parfois prendre son mal en patience pour certains délais de livraison. Et une fois les traductions obtenues, il faut envoyer le tout à un bureau spécialisé pour faire reconnaître et valoir ces diplômes et notes en Allemagne, à l’heure où j’écris, j’en suis au stade de reconnaissances des diplômes. Parce qu’en plus, il y a un truc encore mieux… c’est qu’en fonction des diplômes, il s’adresser à tel ou tel bureau. Donc je dois envoyer une partie de mes diplômes à Düsseldorf et l’autre à Cologne. En fait, pour Cologne ça va attendre encore un moment vu que je n’ai même pas encore reçu mon diplôme de licence. Oui parce qu’en amont de tout cela, il faut aussi parfois compter les universités françaises qui sont très longues à la détente quand il s’agit de délivrer des diplômes, rien que pour ça, je dois attendre un an. Les joies des administrations…

Donc voilà dans quoi je me suis récemment lancée avec le plus grand des plaisirs (mais bon, c’est quand même pour la bonne cause!)

Publicités

3 réflexions sur “Les joies des lettres de motivation

  1. Cécile dit :

    Quand je lis ca je suis bien contente d’avoir fait ma candidature en anglais, c’est l’avantage des boites internationales, d’autant plus que l’allemand est pas requis pour mon poste. Mais le jour où je chercherai à nouveau ca va pas être de la tarte !

    Courage !

    • audreycologne dit :

      Disons que le seul avantage de ce genre de « corvée », c’est qu’elle ne se fait pas non plus tous les jours, bon à moins d’enchainer les CDD de quelques mois, mais jusque là, j’ai une moyenne assez basse, j’espère garder le cap dans cette direction 🙂

  2. Mélissa dit :

    Merci pour tes commentaires 🙂 Avant d’y répondre, je voulais rebondir sur la fin de ton article avec un gros « OULA! »… un an de délais pour un fichu diplôme, ça craint ! Surtout que, comme toi, j’en aurai besoin pour trouver du boulot et rapidement ! Puis faut le dire, j’ai la crème de la crème des fac (ahem), alors j’ai encore moins d’espoir.

    Bon courage en tout cas pour ta recherche d’emploi, le plus gros (chiant) est fait une fois la lettre de motivation rédigée je suppose 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s