Carnaval de Cologne – année 2014

Après deux ans privée de carnaval pour cause de travail chez McDo, j’ai pu largement me rattraper cette année, et même mieux puisque j’ai pu participer à des fêtes bien différentes de ce que la plupart des gens connaissent, surtout les touristes qui ne viennent que pour quelques jours. Et j’ai découvert un carnaval différent de ce que ces mêmes personnes n’en connaissent, à savoir une fête où les gens sont déguisés et bourrés du matin au soir pendant une semaine entière. En fait, j’ai découvert les origines du carnaval, celles qui rendent cette fête beaucoup plus traditionnelle et beaucoup plus appréciable.

Avant tout, je vous invite à (re)lire cet article que j’avais précédemment écrit sur le carnaval -> ici <-.

Association de carnaval

Comme je l’ai déjà écrit dans de précédents articles, mon copain fait partie d’une association de carnaval et c’est ainsi que j’ai pris part à la vie de carnaval via l’association cette année. J’ai encore beaucoup à apprendre sur les associations de carnaval qui sont toutes aussi vieilles que le carnaval lui-même et donc comprennent bien des secrets et des histoires à découvrir. Avant de faire non officiellement partie d’une association de carnaval, je ne connaissais que le carnaval de rue évoqué ci-dessus. D’ailleurs, une chose que j’ai apprise, c’est qu’on ne rentre pas comme ça dans une association de carnaval, comme beaucoup de sites d’expatriation le conseillent aux nouveaux arrivants à Cologne qui veulent rencontrer des gens. D’abord, cela coûte de l’argent, il faut payer l’abonnement, les costumes, les sorties, les différentes fêtes, etc. Autant dire que c’est un investissement dont il faut avoir conscience avant de se lancer dans un tel projet. De plus, certaines associations n’acceptent pas les nouveaux membres simplement sur leur demande. Ils doivent en effet d’abord montrer leur motivation à faire partie de l’association, faire connaissance avec les autres membres et prendre part aux événements, bref, donner une bonne raison d’être acceptés. En tout cas, je me suis rendue que le vrai carnaval, celui qui se fête depuis des siècles, est loin d’être aussi simple que l’on veut bien le faire croire! Un jour j’espère que j’en saurai assez pour vous faire un article complet sur le sujet.

La période de carnaval, soit la 5e saison, débute à la nouvelle année. Chaque week-end, voire pendant la semaine, des événements sont organisés par les différentes associations, cela va des fêtes déguisés à des goûters, des petits-déjeuners, des défilés, etc. Chaque association est invitée et souvent présentée aux invités en montant sur une scène, présentant une petite danse ou chanson, tout cela évidemment habillé du costume de l’association. Les membres des associations ne sont pas obligés de participer à tous les événements (impossible si l’on travail d’ailleurs), il est quand même bien que beaucoup soient présents pour bien représenter l’association. Je n’ai pas eu l’occasion cette année de monter sur scène (tant mieux, chaque chose en son temps!) mais j’ai déjà eu l’occasion de revêtir le costume de l’association et de participer à des défilés. En tout cas de ce que j’ai vu de ces fêtes et autres, c’est que les gens certes les gens boivent beaucoup, mais de façon tout de même raisonnable (personne ne fini bourré!), surtout ceux qui font partie des associations. Petite parenthèse, cela m’a permis de tester les fêtes à l’allemande et je dois avouer qu’il me manque nos vieilles chansons françaises qui ressortent à toutes les fêtes populaires, ça fait partie de l’expatriation.

Le samedi, j’ai pris part au défilé du carnaval du quartier de Bachem (de la ville de Frechen) et c’était tout simplement super! Il y avait beaucoup de monde, tous déguisés. Nous avons marché environ 3h dans les rues, à distribuer des friandises à la foule, un peu comme pour la caravane du Tour de France, là où j’ai déjà eu des entretiens pour travailler. Donc forcément, faire un peu la même chose pour le carnaval, ça m’a enchantée! Et je suis même la première à vouloir le faire encore et encore là où ceux de l’association avaient peur que pour la première fois, je ne me sente pas très à l’aise. Pour le coup, j’étais vraiment comme un poisson dans l’eau!

Au Kindergarten

Carnaval avec les enfants est encore autre chose. Pour eux, carnaval c’est l’occasion de se déguiser et de manger des bonbons, beaucoup plus attirant que de boire comme des trous jusqu’à tomber dans un coma éthylique. Nous avons fêter ensemble le jeudi matin, sachant que nous étions ensuite fermés jusqu’au mardi. Tout le monde est venu déguisé, les enfants comme les éducatrices. Les parents étaient chargés d’amener de quoi faire un buffet car nous n’avions exceptionnellement pas de petit déjeuner ni de repas de midi. En cette demi-journée, les enfants ont fait des bricolages spéciaux carnavals (coloriages, masques, etc), ils ont dansés, chantés, nous les avons maquillés. Lorsque j’ai su l’an passé que j’allais travailler dans un Kindergarten, je me suis en premier réjouie d’avoir l’occasion de faire carnaval avec les enfants. Et je dois dire que je n’ai pas du tout été déçue :)! C’était tout simplement super!

Et l’année prochaine, il est même prévu que nous participions à un défilé le mardi, lors du carnaval des quartiers! Rien que pour ça, j’avoue avoir déjà hâte d’être à l’année prochaine ;).

En spectateur

Cette année, j’ai également pris part en temps que spectatrice à deux défilés de carnaval, le dimanche d’abord à Frechen, puis le lundi à celui du Rosenmontag de Cologne, tous deux très beaux et impressionnants à voir. Dans les deux cas, il y avait beaucoup de monde, bien sûr beaucoup plus à Cologne, tous déguisés, tous âges confondus, de quelques mois aux centenaires. Les pauvres petits bébés par contre n’avaient pas vraiment leur place au milieu de la foule, certains parents sont assez spéciaux et mettent facilement leurs enfants en danger. Car oui, le carnaval c’est quelque chose de dangereux puisque des tablettes de chocolats, des boîtes de biscuits et autres sont lancés des chars, j’en ai moins même reçu une dans la tête, j’ai eu droit à une belle bosse et un serre-tête cassé. Certains saignent même selon l’endroit où ils sont cognés, alors imaginez que cela arrive à un enfant, voire un bébé… D’autant plus que dans ces cas-là, il faut oublier la convivialité Colonaise, les gens se battent pour avoir un bonbon ou une fleur. J’avoue avoir été déçue de ce comportement qui est le parfait contraire de ce que sont les gens en temps normal, même durant les autres fêtes de carnaval. Mes parents se sont vus offrir des bières de nombreuses personnes qu’ils ne connaissaient pas, juste pour les intégrer à la fête. Et ils ont été aussi vite intégrer que moi dans l’association de mon copain. Ça par contre, c’est aussi un bon côté du carnaval.

Pour conclure sur cette année de carnaval, je n’aurais pas imaginé faire autant la fête cette année, mais j’ai beaucoup aimé ce côté festif (à la base, j’adore me déguiser :P) et surtout j’ai beaucoup apprécié fêter carnaval avec des gens qui font la fête sans se bourrer! J’ai aussi beaucoup apprécié de ne pas avoir à travailler cette année! Bon quand même, 4 jours de suite, ça suffit largement et je suis contente que toute la pression retombe même si maintenant, on se sent un peu « orphelin » de quelque chose à préparer (surtout au Kindergarten où depuis octobre on avait plusieurs gros événements à la suite à préparer, maintenant c’est le calme plat). Je redoute un peu cette période mais on arrivera bien à l’occuper et à en faire une période toute aussi intéressante et motivante.

Musique

Et pour finir, voici une playlist des chansons les plus connus du carnaval, à écouter sur Deezer (également disponible dans le menu en haut du blog)!

http://www.deezer.com/playlist/793229681

Voilà pour cette session 2014 que j’ai eu beaucoup plus de plaisir à fêter que lorsque j’étais chez McDo (incroyable non ;)?) et je deviens de plus en plus Colonaise : les déguisements s’additionnent chez moi, j’en avais même deux cette année (celui de l’association + celui pour le plaisir) ; je commence à savoir chanter les chansons en Kölsch, et je les comprends (je m’améliore vraiment en Kölsch ;)) ;  et je fais presque partie d’une association de carnaval.

Kölle Alaaf!

400_F_47577899_ngIMWTKEk2V6EHaCkpKjUCcFuK3hJkKw

Publicités

2 réflexions sur “Carnaval de Cologne – année 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s