Conduire en Allemagne

Conduire en Allemagne peut vous sembler être simple au point de ne pas y consacrer un article et pourtant, il y a quelques petits changements par rapport au code de la route français (pour ceux qui le connaissent, en Allemagne comme en France, le code de la route est une option tout comme pour beaucoup, le permis a sûrement été trouvé par hasard dans une pochette surprise …).

* Sur l’autoroute, l’ambulance roule au milieu, ou entre la voie 2 et 3, donc pensez à laisser de la place si vous entendez les sirènes.

* Sur l’autoroute toujours, il n’y a pas de limite de vitesse, sauf si bien sûr, il y a un panneau de limitation de vitesse. Cependant, pour les portions non limitées, il est conseillé de rouler au maximum à 130km/h.

* Dans un rond point, vous ne devez vous servir que du clignotant droit, au moment de la sortie du rond point. Don inutile de mettre le clignotant à gauche pour indiquer que vous tournerez dans le rond point à gauche ou que vous ferez demi-tour, les Allemands ne connaissent pas.

* En hiver, soir de novembre à mars, les pneus neiges sont obligatoire. Si vous vous faites arrêter sans, vous risquer une amende.

* Avant de repasser au vert, un feu passe au rouge-orange. Cela permet de savoir s’il est nécessaire de s’arrêter en arrivant au feu ou si le feu va être au vert à nouveau ou alors pour les voitures à l’arrêt de commencer à démarrer (sans avancer). Croyez-le ou non, cela fait perdre moins de temps que lorsque le feu passe directement au vert et donc qu’il faut à ce moment enclencher le démarrage.

* En Allemagne, pensez à avoir un disque de stationnement qui indique l’heure à laquelle vous vous êtes garez sur une place. Si ces disques ont presque disparu en France, ils sont très répandus en Allemagne.

Si vous connaissez d’autres spécificités oubliées aussi, n’hésitez pas à me le signaler ;).

Publicités

8 réflexions sur “Conduire en Allemagne

  1. Kissou33 dit :

    Merci pour l’explication Audrey ! y’a aussi la spécificité des trucs bleus là… le nom m’échappe.. Les « cercles » qui remplacent les horodateurs français, et que l’on met bien visible derrière le pare-brise en mentionnant l’heure d’arrivée.. je me suis toujours demandé comment pouvait faire un touriste qui débarque dans une ville, et veut se garer à un endroit où ces « trucs » sont demandés, et qu’il n’en a pas dans sa voiture (ça n’existe pas à Bordeaux par exemple)…

  2. Seb dit :

    Salut! =)
    Normalement la regle des disques de stationnement n‘existent pas dans les grandes villes. C‘est typique dans les petites villes de ~ 5 000 – 20 000, surtout les villes touristiques.
    Une autre difference en Allemagne est le tourner a gauche. C’est obligatoire de tourner avant la circulation en sans inverse. Jamais passer le conduteur de l’autre coté avant tourner, il ne vas pas comprendre. Normalement je (allemand) préfère la code de la route francaise, mais cette regle est beaucoup plus simple, que le chaos, qu’arrive parfois sur un carrefour francais.

    • audreycologne dit :

      Merci pour tes explications :)!

      En ce qui concerne les disques, ils sont demandés dans Cologne aussi, rarement mais quand même, c’est pour cela que j’en ai acheté un.
      Quant à Frechen ou Hürth par exemple, toutes deux comptant plus de 50.000 hab, ils en faut pour tous les parkings

      Quant à ce que tu expliques sur le « tourner à gauche », je ne connaissais pas non plus et n’ai jamais remarqué cela, je ferai attention la prochaine fois 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s