L’Allemagne et son passé

Aujourd’hui dans n’importe quel pays du monde, si vous dîtes « Allemagne », la majorité des gens vous répondront « Nazis, 2nde Guerre Mondiale, génocide des Juifs, etc » et se font un plaisir de casser les Allemands à cause de leur passé, plus de 60 ans après. Cela s’est encore vu lors de la dernière coupe du monde de football. Aujourd’hui je voulais faire un billet sur la vision des Allemands sur leur propre passé, pour vous montrer surtout que les Allemands d’aujourd’hui ne sont pas les Nazis d’hier.

Les Allemands d’aujourd’hui ne se sentent nullement coupables de leur passé. Ils acceptent leur passé, tel qu’il est, n’en sont pas fiers, mais ils ne se sentent pas responsables (et heureusement! Qui est responsable des erreurs de ses grands-parents voire même arrière-grands-parents?).

Ils parlent d’ailleurs de ce passé sans problèmes. Beaucoup d’étrangers, moi la première il y a encore peu de temps, n’osent pas aborder le sujet de peur de blesser, comme si le sujet était tabou. Mais non, les Allemands sont ouverts sur ce sujet comme sur n’importe quel autre sujet.

Il ne faut pas oublier que beaucoup de familles allemandes ont aussi souffert de la guerre : membres de la famille tués, déportés, réfugiés, etc. Le régime Nazi a avant tout fait des victimes sous son « propre toit ». Et c’est bien une raison de plus pour faire une grosse différence entre Nazi et Allemand.

De nos jours, Hitler est tourné en dérision par les médias humoristiques et n’est en aucunement adulé (à part par quelques Neonazis, c’est une autre chose).

Enfin il y a un gros travail de mémoire effectué partout en Allemagne. Musées, expositions, monuments commémoratifs, lieux historiques ou encore ces pavés jaunes que l’on trouve dans les rues devant les portes des maisons avec le nom des Juifs déportés de la maison en question au temps de la guerre. À Cologne, il y a aussi le musée du renseignement nazi avec visite des cellules où étaient enfermés les prisonniers politiques. Une visite qui fait froid dans le dos!

L’Allemagne a été obligée d’accepter les erreurs de la guerre dès la fin de celle-ci contrairement à la France qui a fait longtemps l’autruche et qui a encore pas mal de faits à reconnaître. D’ailleurs, l’an dernier, l’Allemagne a lancé l’Operation Last Chance dont je vous avais déjà parlé ici. Depuis ce post, il y a eu plusieurs arrestations, certaines à Cologne, d’anciens soldats Nazis ayant fait de nombreuses victimes et n’ayant jamais été punis … jusqu’à aujourd’hui.

Publicités

Une réflexion sur “L’Allemagne et son passé

  1. contact1wort dit :

    C’est vrai que le devoir de mémoire est important et je ne veux pas minimiser ce qui s’est passé. Mais j’ai été choquée en arrivant en Allemagne, les deux guerres mondiales (et tout ce qui s’est passé jusqu’à la chute du mur) alimente encore les discussions de tous les repas en famille. Sur la ZDF, il y a constamment des documentaires sur cette période, les Allemands en parlent très souvent.
    Je trouve que c’est bien mais d’un autre côté, ils ne sont pas responsables de ce qu’il s’est passé et un devoir de pardon est aussi nécessaire. C’est comme si on parlait quotidiennement des tords causés pas Napoléon…

    Bis bald !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s