Souvenirs de voyages : La Réunion et l’île Maurice (le jour où j’ai marché sur de la lave chaude)

Lors d’un précédent article, je vous avais parlé brièvement d’une expérience unique que j’ai vécu : j’ai marché sur de la lave encore chaude.

En avril 2005, nous sommes partis avec mes parents sur l’Île de la Réunion et l’Île Maurice, oui un voyage de rêve!

Nous avons d’abord passé la première partie de notre séjour à la Réunion où nous avons séjourné dans plusieurs hôtels pour faire le tour de l’île. Nous avons découvert les paysages fascinants de cette île aux multiples facettes. C’est lors de ce séjour sur l’île de la Réunion que j’ai eu l’occasion de marcher sur de la lave chaude. Pour la petite histoire, le volcan de l’île, le Piton de la Fournaise, était entré en éruption en février et comme à chaque fois, ses coulées de laves coupent la route Est de l’île. Lors de notre passage, la route venait tout juste d’être ré-ouverte et attirée les foules qui voulaient voir la lave encore fumante. Il n’y avait plus aucun danger mais la lave était assez chaude pour faire fondre un peu mes sandales. Mais pour avoir toucher la lave de mes propres mains, je peux vous assurer que ça ne brûlait pas non plus. Il n’empêche, cette expérience est l’une de mes préférées 🙂 (surtout que j’adore les volcans!!). Nous avons aussi visité un parc animalier avec des tortues vieilles de plus de 100 ans, des araignées (mortes heureusement) grandes comme la main ou encore les derniers rescapés des crocodiles du Nil (mais pas de Dodo, oiseau disparu suite à l’arrivée de l’homme).

La seconde partie de notre séjour s’est déroulée sur l’île Maurice, une île toute aussi fascinante que sa sœur, mais en même temps complètement différente. Pas de montagnes, population aux traits Indiens, très accueillante, il y a cependant quelques excursions possibles avec les souks de la capitale, le jardin botanique avec des arbres et des nénuphars géants, les plantations de thé avec des maisons typiques du temps de l’esclavage. Mais sinon, profiter des plages pour se ressourcer ne fait pas de mal non plus ;).

A faire remonter ces souvenirs, j’aimerais un jour retourner sur ces deux îles pour les voir et les apprécier avec des yeux d’adulte et plus avec ceux d’une adolescente qui aimait bien faire sa petite crise de temps en temps :$. Mais bon, il y a encore beaucoup d’autres endroits où j’aimerais aller avant :).

[ Photos ]

Photo : une plage de l’île Maurice donnant sur « Le Point de Mire ».

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités

12 réflexions sur “Souvenirs de voyages : La Réunion et l’île Maurice (le jour où j’ai marché sur de la lave chaude)

  1. PAUCHET dit :

    Bonjour Audrey,

    Je ne veux pas faire de polémique, mais j’aimerai juste savoir pourquoi tu dis que les réunionnais n’aiment pas les blancs ? Pourtant, presque la moitié de la population est blanche et est purement créole… Je suis réunionnaise, blanche, je ressemble à une métropolitaine et de surcroit, je ne parle jamais créole et je ne rencontre pas le moindre problème. Mon mari est métropolitain, blanc, blond aux yeux bleus, mes enfants aussi et eux aussi sont bien ici. Beaucoup de réunionnais sont d’origine européenne (depuis 1690 environ)….. Désolée, mais je ne comprends vraiment pas…

    Sinon, contente que La Réunion t’ait plu et je confirme, marcher sur la lave chaude est assez impressionnant. La coulée de lave fume encore par endroit et il y a des nuages de vapeur lorsqu’il pleut ! On se croirait sur une autre planète.

    Je te souhaite de pouvoir revenir à La Réunion mais tu ne reconnaitras certainement plus beaucoup d’endroits, tout à changer.

    Bonne fin de week-end.

    • audreycologne dit :

      Je dis juste ce que beaucoup de gens nous ont rapporté, et nous avons aussi lu beaucoup d’inscriptions racistes contre les Blancs. C’est d’ailleurs lors de visite de plantations de cannes à sucre, héritage de la période de l’esclavage, que le guide nous a également raconté cette anecdote.
      Si je ne trompe, tant mieux, je ne dirais rien de plus que ce que j’ai vu et entendu vu que je ne connais pas plus que cela l’île. Mais je sais par des Antillais que ce raciste anti-blancs existe toujours, l’esclavage n’est pas oublié de tous. En Guadeloupe, les Blancs sont très mal vus.

      • PAUCHET dit :

        il y avait effectivement à une époque des inscriptions « racistes » inscrites sur certains murs de villes « sensibles » mais elle étaient inscrites par une très faible minorité. Ils n’ont pas d’excuse mais les relations entre la France Métropolitaine et la Réunion ont été « difficiles » jusque dans les années 80-90 étant donné son histoire mouvementée qui n’est pas si ancienne que cela. De plus, la corruption est très présente ici, et ce que pensent les gens n’est pas toujours ce qu’ils pensent réellement. Malheureusement, la population réunionnaise n’ayant pas eu la chance de quitter La Réunion, ne serait-ce que pour des vacances, n’est encore qu’une population de mouton… Ces inscriptions racistes envers les blancs ne se voient pratiquement plus maintenant ou alors elles sont anciennes. Maintenant, ce qu’on voit, ce sont des inscriptions racistes envers…. des noirs !!!! Et oui, maintenant, cette minorité de couillon se retourne vers la nouvelle vague d’immigration qui est celle des mohorais et comoriens.

        Bref, si tu arrives à lire entre les lignes, tu comprendras que le réunionnais, étant donné son métissage, n’est pas un vrai raciste. Il est juste influencé par les médias (et autres) et ne fait que retranscrire ce qu’on veut qu’il retranscrive. Demain, si ce sont les brésiliens qui décidaient de s’installer en masse à La Réunion, le réunionnais inscrirait sur les murs : « brésiliens dehors !  » . En gros, le réunionnais a « peur » qu’on lui prenne sa place et son travail.

        il est très difficile de comprendre ce qui se passe dans sa tête, et encore plus quand il s’agit d’un jeune couillon.

        Mais sinon, tout le monde est le bien venu ici, du moment qu’il respecte le réunionnais et ses coutumes.

        Bienvenue à tous !

      • audreycologne dit :

        Alors tant mieux si les choses ont évolué, il y a une différence de quasiment 10 ans entre aujourd’hui et mon voyage, autant dire toute une génération qui a eu le temps de changer. Il y a d’autres îles qui n’ont pas encore fait tout ce chemin d’acceptance :/

      • PAUCHET dit :

        Malheureusement, ce n’est pas un monde parfait ici, la population est de plus en plus dense, il est de plus en place difficile de faire son trou et je souhaite partir hâtivement. Le monde du travail est très difficile surtout pour les jeunes. Ça n’aide pas à garder une mentalité saine.

        Ensuite, ce que je viens de dire est ce que je ressens en tant que réunionnaise et en analysant ce que j’entends autour de moi. Ce ne sera pas forcément pensé de la même manière de l’autre côté de l’ile.

        Mais suite à plusieurs mutations hors de La Réunion, je constate que cette ile est celle qui accepte le plus les différences. En espérant que ça dure !!!

        Sur ce, bonne journée et peut-être à bientôt sur l’ile.

  2. Kissou33 dit :

    marcher sur de la lave encore chaude… voir un volcan encore en éveil….. mon rêve… Merci pour ce « reportage » !

  3. villa ile maurice dit :

    Quelles magnifiques expériences, vous allez en faire des envieux avec votre petite histoire ! Effectivement, ces îles sont vraiment des perles rares que la nature puisse nous donner. Ça donne envie d’y être.

  4. Gaël dit :

    Ça donne envie ! J’aurais aimé voir plus de photos 😦 Sinon, pour moi, ce serait plutôt une partie de plongée sous-marine… merci pour le partage

  5. Julie dit :

    Je trouve que vous avez passé un excellent séjour. J’ai moi-même été subjuguée en lisant votre article. J’ai envie d’y aller. En tout cas, si vous y retournez un jour, n’oubliez pas de nous raconter 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s