Der Himmelsleiter

Aujourd’hui je voulais vous parler d’un téléfilm qui a été diffusé il y a un peu sur ARD : Die Himmelsleiter, Sehnsucht nach morgen, traduit « L’échelle qui mène au ciel, envie de demain ». Ce film (un film diffusé en deux parties en fait) raconte l’histoire d’un quartier de Cologne en 1947, encore meurtri par la Seconde Guerre Mondiale. L’histoire se concentre surtout sur une famille, la famille Roth, une famille juive dont le père a été déporté en camp de concentration et dont la mère doit assurer la survie dans ce Cologne en ruine. On y découvre le quotidien de cette époque, entre survie, trafic en tout genre, un lourd passé autant pour les Juifs qui reviennent que pour les Nazis qui se cachent et la vie qui continue de tracer son chemin à travers tout cela.

Au delà de l’histoire, tirée d’une histoire vraie, ce téléfilm est aussi très bien fait et très réaliste. On y découvre Cologne telle qu’elle était à la fin de la guerre. On nous montre une vraie ruine, plus aucune maison n’a de toit, les gens vivent dans des caves et ce encore quelques années après la fin de la guerre, les gravas et les restes des maisons détruites sont encore au sol car ce que l’on découvre et réalise aussi, c’est qu’à la fin de la guerre, il a d’abord fallu songer à reprendre le cours de la vie, travailler pour pouvoir se nourrir, l’argent manquait partout. Après quelques recherches sur Internet, j’ai trouvé un chiffre choquant mais parlant : en 1939, il y avait à Cologne plus de 760.000 habitants à Cologne. En mars 1945, il n’y en avait que 40.000! Pour remonter à presque 450.000 en décembre 45. Les déportations, les fuites et surtout les bombardements ont fait de gros dégâts qu’il a fallu surmonter avant tout physiquement. C’est seulement à partir de 1948, à la fin du film, que Cologne a commencé à être reconstruite grâce au Plan Marshall. Et vous savez à quel point je défends Cologne aujourd’hui, « moche » car trop vite reconstruite, ce film permet d’en comprendre les raisons.

Pour revenir au téléfilm, on y découvre également des images des « dents de dragon » (sujet abordé ici), appelés à cette époque Die Himmelsleiter (d’où le titre du film) en référence aux nombreuses personnes mortes à la frontière belge à cause de mines alors qu’elles tentaient de passer en Belgique ou de revenir en Allemagne pour faire du troc. Ces blocs de bétons que j’ai pu voir à plusieurs occasions prennent une toute allure dans ce film.

Une autre image importante et tellement typique, le carnaval de Cologne! A cette époque, le carnaval est peu fêté, manque d’argent principalement, le cœur n’est pas non plus à la fête. Mais les citoyens de l’époque se sont battus pour remettre le carnaval en marche, une des rares occasions de s’évader de ce quotidien gris. C’est ainsi que l’on voit à l’écran un des plus vieux groupes de carnaval de la ville, Die Rote Funken, avec des participants des actuels Rote Funken et leurs costumes rouges flamboyants, ça pète vraiment par rapport aux habits de l’époque :). On y découvre aussi le défilé de l’époque, tellement modeste mais fait avec du cœur.

Alors si vous en avez l’occasion, je vous conseille vivement ce téléfilm, bien que seulement en allemand, voire en Kölsch (moi-même je n’ai pas tout compris) mais les images sont souvent assez explicites et en apprennent déjà beaucoup. Et si jamais vous avez la possibilité de voir ce téléfilm mais qu’il y a une scène ou un dialogue que vous ne comprenez pas, vous pouvez toujours me demander, je me ferai un plaisir de vous éclairer :).

Voilà une photo tirée du film, très parlante.

2

Publicités

2 réflexions sur “Der Himmelsleiter

  1. Kissou33 dit :

    si ça pouvait passer en France un jour ou l’autre… ce serait bien… mais merci pour le super article !!! vraiment très intéressant !

  2. audreycologne dit :

    Il me semble qu’il y a quelques temps, le film était disponible sur le site d’ARD, mais c’est vrai que ça serait super qu’il sorte en France! Qui sait peut être qu’avec beaucoup de demandes ils feront une traduction 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s