Bons plans d’Italie

La nourriture

Impossible d’aller en Italie sans goûter aux spécialités locales ! Et même si elles sont mondialement connues et reproduites, toutes sont encore meilleures en Italie ! Ainsi, pizza, pâtes à toutes les sauces, panna cotta, tiramisu, glaces aux parfums tous plus appétissants les uns que les autres, etc. Tout ce qu’on a mangé était délicieux. Même meilleurs que ceux fait par des Italiens mais en Allemagne ou en France.

Dans les restaurants, les portions sont modestes, ni trop petites ni trop grosses. Mais on se demande si cela ne vient pas du fait que, à ce que l’on a vu, les Italiens aiment prendre un petit plat en entrée, les Antipasti, donc il faut de la place pour les deux. D’ailleurs, c’est bien que les portions ne soient pas bourratives, ça laisse de la place pour les desserts qui eux, sont généreux !

Bonnes adresses

Les Italiens commencent à aller manger vers 20h, donc pour les bonnes adresses, rendez-y vous tôt pour avoir une place;).

La gatta mangiona : en dehors du centre, ce restaurant se trouvait proche de notre airbnb et on ne l’a pas regretté, la meilleure pizza que l’on a mangé en Italie !

La Starita : la pizzeria de Naples ! Nous y sommes allés pour 19h, par hasard l’heure de l’ouverture, et on a bien fait car à 19h10, la pizzeria était pleine ! Très bonnes pizza, on comprend la renommée mondiale de cette petite pizzeria perdue dans les petites rues de Naples.

Fantasia Gelati : Difficile de choisir un glacier, à vous présenter, mais j’ai choisi celui-ci, à Naples, il y a plusieurs glaciers de ce nom dans la ville. Pourquoi ce glacier ? Pour ses parfums déjà, avec des parfums vraiment originaux et bons ! Et puis pour ces cônes ! Ils proposent en effet une vingtaine de cônes différents avec du chocolat, des bonbons ou natures.

P1000475

Bons Plans à Rome

Plusieurs grands monuments proposent d’acheter des tickets en ligne coupe-file pour des prix intéressants, une chose définitivement à faire si vous ne voulez pas faire des heures de queue !

Concernant les transports en communs, il existe différents types de billets. Le seul conseil que je vous donnerais, c’est d’avoir un plan des transports avec vous pour vous repérer ou de noter à l’avance votre route, car les stations ne sont pas annoncées dans les bus, trams et métros.

Bons plans à Naples

Pour traverser la rue, un conseil de survie : serrer les fesses (comme dit ma mère), prendre sa respiration, garder les yeux ouverts pour les plus courageux et se lancer tout en priant Dieu très fort (je ne suis pas croyante, mais je peux vous dire que j’ai prié!). Naples, c’est la jungle ! Les gens roulent comme des fous, freinent au tout dernier moment, les pires sont les scooters qui ne freinent pas du tout !

Pour vous rendre à Pompéi, il faut prendre un trin régional spécial, le Circumvesuviana, bien indiqué dans la gare de Naples. Et qui dit train spécial, dit billet spécial (pas du tout indiqué évidemment) à acheter au guichet spécial de la voie, et pas aux distributeurs automatiques ! Après, il faut descendre à Pompéi Scavi et l’entrée se trouve à quelques mètres. Il suffit de suivre les touristes :).

Pour Pompéi, il n’est pas forcément utile de prendre un guide ou même un audio-guide. A l’entrée, il y a de petits livres avec des explications pour chaque numéro du plan. Si comme moi vous connaissez l’histoire de Pompéi par cœur, ça peut suffire ;).

Les gens

Un dernier topo pour vous parler des Italiens. En faisant des recherches pour notre voyage, j’avais pas mal lu des commentaires négatifs sur les Italiens, surtout à Naples. Pour notre part, hormis quelques rares personnes désagréables comme on en trouve de partout, nous avons trouvé les Italiens très ouverts et très accueillants ! Même à Naples. Par contre, la part de vérité dans les témoignages que l’on peut trouver ça et là, c’est qu’à Naples, les prix peuvent varier en fonction de la tête du client, et surtout de son origine. Un exemple concret : on a pris le taxi avec un couple d’Italiens pour l’aéroport. Eh bien le chauffeur ne leur a rien fait payer, c’est nous qui avons du tout payer … Disons que cela fait partie du folklore et il ne faut pas monter sur ses grands chevaux pour ce genre de détails. Cela fera des anecdotes à raconter au retour de vacances.

Il y a cependant un détail qui m’a vraiment interpellée. Par 30° au soleil, je portais une robe qui n’avait rien de provocant (pas de décolleté, robe aux genoux). Eh bien j’ai été regardé de façon méchante par tout le monde, surtout les hommes, certains ont même à priori fait quelques commentaires très désobligeants ! Et ça n’avait rien de sexuel, je me suis vraiment sentie jugée juste parce que j’étais habillée de façon plus légère. Et après avoir observé les Napolitaines, elles portent toutes des pantalons et des tshirts, comme si montrer ses jambes et ses épaules/décolleté était une interdiction. D’ailleurs, les seules à le faire étaient les touristes et comme moi, elles n’étaient pas regardées de façon amicale. Après deux jours de regards pesants limite insultant, je suis repassée au pantalon et là, pouf, je suis repassée inaperçue. Je ne sais pas s’il y a un code vestimentaire à Naples, mais ça en donne l’impression ! Si quelqu’un a des infos à ce sujet, je suis preneuse ! De ce que j’ai pu lire, quand on montre ses jambes et épaules, on passe pour une fille facile et non élégante … Je ne vois pas vraiment en quoi un jean troué serait plus élégant mais bon …

P1000427

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s