L’Allemagne n’est pas un Eldorado!!

Aujourd’hui je voudrais mettre quelques points sur les i car je sais que les médias en France ou ailleurs répandent une image de l’Allemagne qui n’est pas correcte. J’entends et lis en effet très souvent que l’Allemagne est le pays de la réussite, un pays riche, un pays sans problèmes, etc, bref, le nouvel Eldorado de l’Europe si ce n’est du monde.

Alors non, l’Allemagne n’est pas un Eldorado!! Rien n’est acquis ici et le pays a aussi des gros problèmes de pauvreté et d’argent. Oui, certains réussissent leur vie très bien, ont des salaires à faire baver le monde entier, mais ça, c’est valable pour les classes hautes de la société. Car il y a aussi les autres, ce qui travailleront toute leur vie pour un salaire de misère et qui aimeraient bien un peu plus de reconnaissance ainsi qu’un salaire un peu plus décent pour pouvoir faire vivre leur famille (d’où les récentes grosses grèves de cette année).

Pour beaucoup de personnes se pose ensuite le problème des retraites. Ceux qui ont déjà peu gagné durant leur vie active se retrouvent avec des retraites de misère avec lesquelles ils ne peuvent plus vivre décemment. Sans parler de toutes ces femmes obligées de travailler à mi-temps pour s’occuper de leurs enfants à cause du manque cruel de garde pour les tous petits et les écoliers, autant dire presque 15 ans avec un demi-salaire qui au final ne pèsera pas lourd pour la retraite. Et ce malgré les efforts incessants de l’Etat à développer la garde des enfants pour favoriser le travail des femmes.

Depuis quelques mois, un autre « problème » arrive particulièrement en Allemagne :  des milliers de réfugiés demandent l’asile pour fuir la misère et la guerre de leur pays et pour ces réfugiés, il faut beaucoup d’argent pour les aider et leur offrir une vie un peu décente. Beaucoup d’Allemands, surtout ceux qui n’ont pas beaucoup, se sentent abandonner par leur pays au profit d’étrangers. Ils ont peur qu’on leur prenne leurs économies, les places de Kindergarten et d’école des enfants, les places de formations et d’études, les places de travail, etc. Et malheureusement, une grande partie de la population commence à développer une haine pour ces réfugiés, les attaques contre eux commencent à se faire un peu partout dans le pays et cela fait les bonnes affaires des partis d’extrême droite. Pour éviter toute polémique, je tiens tout de suite à dire que je ne fais pas partie de ces gens! Je suis prête à les aider avec les moyens que j’ai et je n’ai pas envie qu’une guerre éclate pour les exclure du pays car cela voudrait dire que mon futur mari devrait combattre, que mes enfants grandirait dans un monde de guerre et c’est bien la dernière chose que je veux! Mais je comprend aussi que ceux qui ont déjà peu de ressources, doivent encore payer la cantine de l’école pour leurs enfants pour que ces mêmes enfants ne reçoivent que des demi-portions, n’aient plus de place pour manger ou faire du sport parce que les locaux de l’école sont occupés par les réfugiés et parce que c’est eux qui reçoivent la nourriture prévues initialement pour les enfants (faits réels!). D’autres solutions existent mais ne sont pour le moment pas mises en place parce que les gouvernements sont tout simplement débordés par la situation actuelle et doivent improviser au jour le jour. Et avec cela, la population doit faire face également et continuer à subir toute cette situation économique et sociale.

Voilà donc la situation actuelle de l’Allemagne : tendue, avec des problèmes d’argent, une société à bout, sur les dents et la colère qui monte. Il me semble que cela ne ressemble pas vraiment à un Eldorado dont les médias vous parlent au quotidien.

Publicités

12 réflexions sur “L’Allemagne n’est pas un Eldorado!!

  1. Jade 06 dit :

    Je suis entièrement d’accord avec ton analyse mais je pense qu’en acceptant un nombre si grand de réfugiés sur son territoire, le gouvernement allemand sait très bien ce qu’il fait…
    Comment expliquer d’ailleurs une telle intransigeance avec un pays européen comme la Grèce et une telle « générosité », soudain, avec des réfugiés qui viennent d’ailleurs?
    La réponse est que parmi ces réfugiés, un grand nombre est diplômé ( ingénieurs, docteurs, techniciens qualifiés…) et que ces gens vont devenir une source de main d’oeuvre bon marché intéressante et vont accepter de travailler pour des salaires inférieurs à ceux des Allemands…
    Certaines entreprises vont y trouver leur compte, c’est sûr…
    Quant à la montée de l’extrême-droite, elle va évidemment avoir lieu de façon violente, parce qu’une fois de plus, les gouvernements ne pensent qu’à aider leurs amis à réaliser de gros profits alors que le citoyen de base, lui, doit tout payer à travers ses impôts et renoncer à tous ses acquis.
    Voilà comment arrive l’extrême-droite, et cela, pas seulement en Allemagne…

    • audreycologne dit :

      Ça oui l’Allemagne va y trouver son compte en ce qui concerne la démographie et l’économie, mais beaucoup d’Allemands ne le voient pas de cette manière. De plus, rien qu’en 2015 ce sont 800.000 de réfugiés qui seront accueillis en Allemagne ce qui est énorme par rapport à d’autres pays de même niveau qui n’en accueillent que quelques milliers. Et c’est bien pour ça que les Länder tirent la sonnette d’alarme car il n’y a plus de place pour tous ces réfugiés!

  2. Jade 06 dit :

    A ceux qui pensent donc que l’Allemagne est un Eldorado et qui se plaignent sans arrêt de la France , je dirais qu’en Allemagne, les écoles maternelles gratuites n’existent pas,que le moindre document officiel est payant ( extrait de naissance, de mariage…), qu’il y a « le beau de livret de famille » avec couverture en cuir pour ceux qui peuvent se l’offrir et « l’ordinaire » cartonné, pour les autres ( tu devras savoir lequel acheter bientôt, Audrey! rire) et que si on n’est pas au courant, on se fait taxer par les églises car il n’y a pas de séparation de l’Eglise et de l’Etat.
    Pas d’impôts payés à l’église, pas de baptême, de mariage ou d’enterrement religieux.
    Quant au droit du travail, les salariés bénéficient d’une convention collective à condition que la firme pour laquelle ils travaillent, ait signé, ratifié la convention : sinon, rien! ! ( Super pour ceux qui travaillent dans des PME ou dans des entreprises non-signataires…)
    Evidemment, on ne dira jamais tout ça à la TV française…On espère seulement qu’en France, un jour, on pourra « faire aussi bien » que les Allemands et suivre leur modèle…

  3. elisabeth cadot dit :

    Un article intéressant, mais attention aux fautes d’orthographe, dès la première phrase : « une image qui n’est pas correct ». Il manque un « e »…Et il y en a d’autres.
    Sur le fonds, la concurrence risque d’être rude entre les classes sociales moins privilégiés et les réfugiés. C’est cela qui fait le lit de l’Extrême droite bien sur. Mais je pense tout de même que la dynamique économique allemande saura absorber une grande partie de ces réfugiés qualifiés, au profit de l’ensemble du pays : ils cotiseront dans les caisses de retraite!!

  4. JADE06 dit :

    A ceux ( ou celles) qui soulignent les fautes d’orthographe, je dirais qu’il y en a trois dans le commentaire précédent …plus une coquille dans le mien … bref…

    • audreycologne dit :

      Merci! En effet, j’ai eu fait pas mal de fautes dans cet article (corrigé désormais), mais recevoir des critiques de personnes faisant d’aussi grosses fautes que les miennes, c’est un peu ridicule…
      Et oui, s’il y avait autant de fautes, c’est que j’ai écrit cet article sur un coup d’émotion, et les mots sont allés plus vite que ma pensée qui n’a pas fait attention à la grammaire. Qui ne connaît pas cela n’a jamais écrit avec le coeur!

  5. elisabeth cadot dit :

    Effectivement, vous avez raison, j’ai également fait des fautes d’orthographe, ce qui est assez navrant dans un commentaire sur ce sujet, je vous l’accorde. Ceci dit, c’est nettement plus gênant dans un article. Le problème c’est qu’il n’y a pas de relecture professionnelle avant parution pour les blogs – Nous écrivons tous trop vite…

  6. JADE06 dit :

    Attends, Audrey, surtout n’édite pas ce premier commentaire, c’est seulement un moyen pour te contacter car je n’ai pas ton e-mail…
    Cette Mme Cadot ( qui n’en est vraiment pas un!!) et qui, en plus, « se la pète », mérite vraiment une leçon…
    Derrière son vernis de snobinarde, il n’y a pas grand chose, je te le dis …
    Je vais un peu la coincer et jouer la prof sadique, on va rigoler …

  7. JADE06 dit :

    Vous avez raison, Mme Cadot, cela est très navrant, en vérité.
    Pour rendre à ce blog un aspect plus « orthodoxe » , je propose que nous fassions, vous et moi, amende honorable !
    Erratum:
    A la place de « le beau de livret de famille », il fallait lire: « le beau livret de famille ».
    Les lecteurs du blog attendent maintenant que vous corrigiez, à votre tour, les trois fautes d’orthographe contenues dans votre commentaire: attention, il y en a trois; allez-vous les retrouver ?
    L’aspect professionnel de ce blog en dépend…

  8. Antoine dit :

    Mise au point tout a fait pertinente. Et qui pourrait aussi s’appliquer à la France et à d’autres pays européens. Intéressant de constater que pour des gens venus de loin et qui sont dans la souffrance, tous les états peuvent débloquer des sommes importantes et des moyens considérables quand ils ne faisaient rien pour ceux qui sont déjà dans la pays. A se demander quel avenir ils réservent à ces nouveaux venus. Intéressant aussi de lire que vous vous sentez obligée de dire que vous n’êtes pas une extrémiste, comme si avoir une pensée pour les pauvres de son pays et vouloir les défendre serait le privilège des extrêmes. Les bienpenseurs n’ont malheureusement qu’une vision à court terme, faire quelque chose maintenant aujourd’hui sans imaginer ce que sera le lendemain. Honte à eux d’avoir ainsi favoriser les extremes. Et bonne continuation à vous au pays de la bière

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s