Étudier en Allemagne

Voilà quelques semaines que j’ai commencé mes nouvelles études et ai découvert le système universitaire allemand. Étudiant par correspondance, je ne connais pas tout, mais il y a quelques similitudes dont j’avais déjà entendu parlé avant d’être moi-même étudiante.

Tout d’abord, la première chose à savoir, c’est que la plupart des universités appliquent un « Numerus Clausus » (NC), soit une note minimale obtenue au bac générale pour pouvoir étudier tel ou tel cursus. Tous les cursus n’imposent pas ce NC, seulement les plus convoités comme la médecine, la psychologie, etc. C’est pourquoi pas mal d’Allemands vont étudier à l’étranger où il n’y a pas de conditions d’admissions dans les universités.

La plus grosse différence d’avec la France, c’est qu’il n’y a pas de planning « fixe » par semestre. Au début des études on reçoit un planning des cours que l’on aura à apprendre (obligatoire ou options) durant la licence/le master et chacun choisit les cours qu’ils souhaitent suivre pour le 1er semestre, le 2nd, etc. Une grande flexibilité est offerte ainsi à l’étudiant. Il y a quand même quelques obligations que l’on ne peut pas changer comme par exemple le mémoire de licence ou de master qui se fait le dernier semestre.

Également, l’année universitaire est divisée en deux semestres, celui d’été et celui d’hiver et la plupart des cursus peuvent être commencer soit en été (septembre), soit en hiver (février). Un avantage pour ceux qui veulent qui souhaite soit faire une courte pause après le bac ou ceux qui souhaitent reprendre des études. Pour ma par,t mon université est spécialisée dans les études par correspondance et permet de débuter un nouveau cursus n’importe quand dans l’année. Incontournablement un super avantage!

Concernant les examens, certaines universités par correspondance disposent de plusieurs centres d’examens, pas besoin donc d’aller à Petaouchnok pour passer des examens. Mon université propose même chaque mois des sessions d’examens où je peux m’inscrire si je réussis des test en ligne (ceci afin de maximiser les chances de réussites, impossible de s’inscrire à un examen sans avoir obtenu 80 de bonnes réponses). Gros avantages donc, pas besoin d’attendre le mois de juin, de prendre deux semaines de vacances, de partir loin pour passer des examens!

Dans mon université également, les profs, le personnel et les élèves se tutoient, afin justement de ne pas imposer de hiérarchie entre les différentes personnes. J’avoue avoir un peu de mal en tant que Française où chez nous on vouvoie à tout bout de champs!

Voilà pour ces premières impressions. Je reviendrai sûrement d’ici quelques mois, pour vous parler notamment des examens ;).

show_picture

Publicités

Une réflexion sur “Étudier en Allemagne

  1. Holy dit :

    Merci pour cet article… je suis en train de faire des recherches pour suivre une nouvelle formation. J’hésitai avec une formation par correspondance ou tout reprendre à zéro… j’attends la suite de ton expérience 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s