Mes regrets d’expatriée

Voilà un titre qui peut paraître un peu choc par rapport à tout ce que j’écris ici depuis le début de mon expatriation. Je n’ai en effet jamais évoqué le moindre regret, au contraire, j’ai même écrit que si c’était à refaire, je le referais! Alors en quoi des regrets?

Je voulais plus vous parler de regrets au sens général, de choses que j’aurais aimé vivre en tant qu’expat, que je vivrai peut être un jour qui sait? Dans tous les cas et a priori, de rêves d’expatrié.

Tout d’abord, j’aurais aimé être une expat en série! Vivre plusieurs expatriations, dans plusieurs pays, découvrir plusieurs cultures et plusieurs langues, m’enrichir de ces découvertes et pouvoir voyager encore plus. Si j’avais pu, j’aurais bien évidemment aimé vivre en Autriche, voire en Suisse. Un pays des Alpes et de langue allemande, c’est mon idéal! Si j’avais choisi un autre pays, je pense que je serais quand même restée en Europe (c’est une forme de sentiment de sécurité, de « proximité » d’avec ma famille).  Le défi aurait déjà été sacrément gros! Vivre dans un pays dont je ne parle absolument pas la langue, c’est un sacré challenge que j’aurais relevé avec plaisir, et ceux même malgré les difficultés énormes à venir!

Un autre de mes regrets, c’est d’avoir rencontré de nombreux expats. J’adore faire de nouvelles connaissances et ce mélange de culture est vraiment top! Mais la plupart des expats ne restent malheureusement pas, et c’est là mon regret, de nombreuses amitiés nées à Cologne et qui s’atténuent voire s’arrêtent une fois que les personnes rentrent ou partent ailleurs. Je crois que cela fait partie aussi de la vie d’un expatrié, ces rencontres qui vont et viennent, ces amitiés « d’un jour ». Ceci dit, j’adore toujours autant rencontrer des expats et connaître leur parcours :).

Plus qu’un regret, un de mes souhait serait de pouvoir mettre en pratique mon expérience d’expatrié pour aider les nouveaux expats/réfugiés. peut être qu’un jour, je trouverai un emploi dans cette « branche » qui est en plein boum en ce moment, mais pour le moment, je n’ai pas envie de quitter mon emploi. Alors ce souhait est remis à plus tard :).

Au final, ces quelques regrets, je ne les regrette pas. D’abord je ne suis pas du genre à vivre avec des regrets, et en plus, je suis du genre à avoir 1000 rêves à la fois, et les rêves, ça fait aussi du bien quand ils restent des rêves 🙂

sexpatrier

Publicités

Une réflexion sur “Mes regrets d’expatriée

  1. fjva dit :

    Les gens qui ne restent pas, j’ai l’impression que c’est un peu pareil à Paris… ^^ Les gens qui habitent ici et viennent de province pour bosser seraient-ils des expats dans leur propre pays? 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s