Mais où va le monde?

J’ai longtemps réfléchi à ce que j’allais écrire ce week-end sur le blog. Autant il y a des périodes où je déborde d’idées d’articles, autant j’ai d’autres périodes plus creuses où ces idées viennent à manquer. En ce moment, c’est un peu le cas. Et puis, ces dernières semaines, plusieurs événements m’ont amenée à réfléchir sur notre monde et je me suis dit que cela pourrait faire l’objet d’un article coup de gueule. Après tout, cela fait longtemps que je n’ai pas fait un article d’humeur. Ceci dit, j’ai tout de même hésité, l’Avent et Noël approchent, c’est une période où l’on aime être joyeux. Mais rien à y faire, cette idée d’article coup de gueule me pendait au nez. Alors commençons par le commencement.

Chaque jour, et de plus en plus depuis quelques mois, les informations nous relatent divers événements de part le monde : des guerres qui n’en finissent pas, la montée du racisme un peu partout, l’arrivée au pouvoir des dirigeants d’extrême droite, sans parler de la nature que l’Homme respecte de moins en moins. Je pense que vous êtes tous déjà au courant. Dans mon coin, je regarde ces images, j’entends ces mots et je frémis. Je frémis car je me demande ce que le monde va devenir et surtout, je frémis car j’aimerais avoir des enfants et que cet avenir incertain me fait mal au cœur pour ces êtres qui n’existent pas encore.

Mais vraiment, où va le monde? Il y a maintenant plusieurs mois que les terroristes sèment la panique en Europe, que l’on sent que chaque instant pourrait être le dernier si l’un de ces fous croisait notre chemin. Et cela fait déjà quelques années que les partis d’extrême droite montent en puissance. Mais jusqu’à présent, la majorité à toujours dit « Non, ils ne passeront pas! Les séquelles des siècles passés et surtout de la 2nde Guerre Mondiale sont encore là ». Et pourtant, le Royaume-Uni a choisi de quitter l’Union Européenne et de se la jouer solo, aux USA, on vient d’élire un président qui est contre les musulmans, les homosexuels, les femmes, les migrants, les pauvres, bref, tout! Et l’Europe a des sueurs froides en voyant que la France, l’Allemagne et les Pays-Bas notamment ont de grandes élections prévues en 2017 et que dans ces 3 pays, l’extrême droite est en train de se faire un tapis rouge pour arriver au pouvoir.

Encore une fois, on entend toujours « Non, le peuple est intelligent, il ne laissera jamais passé les extrêmes ». Aujourd’hui, j’en doute énormément. Je vois au quotidien des gens rongés par la méchanceté et la cruauté qui n’ont plus peur de dire publiquement « A bas les musulmans/homosexuels/noirs/etc ». Le racisme est devenu comme une seconde nature chez beaucoup trop de gens. Cette semaine, j’ai même lu de la part d’une Française « Je suis fière d’être une vraie Française car je suis Chrétienne ». Une fille que je côtoie, cultivée, ayant une situation normale, une personne lambda que personne ne remarque au premier regard et qui ne s’est avant jamais démarquée avec de tels propos. Et cette phrase, elle m’a fait mal. Mal car je suis Française mais Athée et que pour cette personne, je n’ai plus le droit d’être Française. Mal parce que je pensais que les Français n’était pas aussi c*ns pour sortir de telles âneries (d’une moins une bonne partie). Mal parce que j’ai toujours dit qu’il y aurait une 3e guerre mondiale et que quand je lis cela, je le redoute encore plus. Mal parce que cette phrase, un Allemand l’a prononcée en 1933 et que 80 ans après, certains n’ont rien retenu des leçons d’histoire. Pour la petite histoire, à cette fille, de nombreuses personnes lui ont répondu que son commentaire était déplacé et raciste. Sa réponse et celle d’autres? Non, pour eux, il n’y avait rien de déplacé, au contraire, c’est la vérité, la France, c’est le Christianisme. J’ose espérer que ces comportements restent encore magirnales mais malheureusement, ca n’a plus l’air d’être le cas. La mode est au racisme et ces personnes, il y a encore deux ans, elles acceptaient tout le monde. Depuis les attentats, elles sont elles aussi devenues racistes au point de vouloir même mettre les Athées dehors!

Mais alors les enfants dans tout cela? Avec le monde que l’on nous prépare, il semblerait logique et résonné de dire que non, finalement, je préfère ne pas avoir d’enfants. Eh bien si pourtant, j’espère quand même avoir des enfants. Non pas parce que je suis une sadique qui veut fait des enfants pour les transformer en chair à canon, mais parce que j’ai de l’espoir que le monde s’arrange. Et parce que je veux leur apprendre à respecter l’autre, quelque soit sa différence. Cela peut paraître paradoxal mais d’un côté, si les gens tolérants comme moi abandonnent, c’est en effet la porte ouverte au pire!

Alors voilà pour cet article, certes pas très gai, mais il me tenait à cœur d’une certaine manière. Ce qu’il faut en retenir, ce n’est pas le monde qui nous attend parce que la connerie humaine est passée à une étape supérieure, mais c’est qu’il ne faut pas perdre espoir et que nos enfants sont les fondateurs du futurs, c’est à nous de leur apprendre les bonnes valeurs de respect et de partage pour qu’ils puissent ensuite les appliquer pour sauver l’humanité et la planète.

Seedling --- Image by © Andrew Brookes/Corbis

Publicités

10 réflexions sur “Mais où va le monde?

  1. wayam dit :

    quand tu dis « Encore une fois, on entend toujours « Non, le peuple est intelligent, il ne laissera jamais passé les extrêmes ». Aujourd’hui, j’en doute énormément.  » je me dis pareil…
    Je suis extrêment triste est effrayée de ce qu’il va arriver en France en 2017.. je ne suis pas du tout optimiste..
    J’ai mal à ma France.. les gens sont devenus égoïstes bien sur pas tous mais beaucoup et les événements tels que les attentats n’ont pas aidés :-/
    J’ai espoir que ça s’arrange, que les gens réalisent que non nous sommes pas ennemis.

  2. Petra dit :

    Tous ces phénomènes qui arrivent ne m’étonnent guère….Ce sont les politiciens qui sont des irresponsables et n’écoutent pas assez le peuple. Le peuple en a marre, donc il va arrêter d’élire ces politiciens lobbys qui ne pensent qu’à leur poche. Je doute que voter des partis d’extrême-droite puisse être la solution, mais le peuple veut faire entendre sa colère.
    Pour l’immigration musulmane et massive, les gens sont tout simplement inquiets, car en notre temps où le terrorisme islamique est à son apogée, les frontières ouvertes sont dangereuses…
    Je n’ai aucune pitié pour la baisse de popularité de Merkel en Allemagne, car en plus d’avoir laissé entré près un million de réfugiés , on a tous vu ce que cela entraîne (augmentation de la criminalité et de viols, les attentats pendant l’été…). Tous ceux qui ont essayé d’avertir les dangers de ces frontières ouvertes, ont été traités de nazis ou de racistes….Une société se vit par des dialogues, ce n’est pas en stigmatisant l’avis de l’autre que tout sera positif. Et comment s’étonner de la montée de l’extrême-droite après tous ces facteurs ???
    On se soucie de l’extrême-droite et du racisme mais on ne se soucie pas du nombre de salafistes qui a quintuplé ces cinq dernières années. Et que fait le gouvernement allemand pour arrêter toutes ces progressions ? Tout ça pour dire que le dialogue doit être important dans une société, cela ne fait que empirer la donne en critiquant ceux qui sont soucieux face à l’immigration massive, car oui, elle n’apporte pas que des avantages avec elle.

    Pour la question de la Russie et de la troisième guerre mondiale, oui je crains aussi que ça dégénère….Mais faut que les politiciens européens arrêtent de suivre la politique interventionniste des américains, (que je vois de manière très critique). A force de faire des guerres partout et à vouloir se mêler de tout, c’est ce qu’on récolte.

  3. Estelle V. dit :

    Je suis d’accord avec toi en ce qui concerne les enfants et l’environnement. Ils représentent l’espoir que le monde peut changer. Mais il ne faut pas oublier que nous aussi, nous pouvons changer les choses. Il n’est pas trop tard pour que notre voix se fasse entendre, nous ne sommes pas si vieux. N’attendons pas que les nouvelles générations soient les sauveurs attendus, changeons les choses nous-memes pour un avenir meilleur pour eux 🙂

    • audreycologne dit :

      Mais je n’ai rien contre le changement maintenant! Sauf que je n’ai pas de baguette magique et qu’une grande partie de la génération actuelle se fiche royalement de l’environnement. Oui, certains essaient de faire bouger les choses, mais tant que la grande majorité ne se bougera pas et tant que les politiques seront tous aussi c*ns, on ne pourra rien changer!

      • Estelle V. dit :

        Je n’ai pas dit que tu étais contre le changement maintenant 😉
        Par contre, que les politiques soient moins cons… je crois qu’il faudrait une réelle baguette magique 😥

  4. Anonyme dit :

    J’ai découvert ton blog hier en cherchant des infos sur l’Allemagne, et je me suis tout de suite abonnée. 😉
    Cet article, sur un sujet plus grave, me parle énormément. En ce qui concerne les enfants, je peux te dire qu’une de mes grandes fiertés en tant que maman de trois enfants a été leur air abasourdi en apprenant que certaines personnes peuvent juger les autres en fonction de la couleur de leur peau (ça leur a paru tellement idiot qu’ils avaient du mal à me croire !). D’ailleurs, l’une de mes miss a été très intriguée de savoir à quoi ressemblait quelqu’un « à la peau café au lait » avant de découvrir que c’était le cas d’une de ses copines (« ah bon ? mais c’est une couleur normale, alors ! »). Bref, je comprends ce que tu veux dire pour les enfants. 😉
    Moi qui ai grandi dans les années 80, je suis tous les jours stupéfaite de voir à quel point le « tabou » du racisme est tombé. On entend des choses que personne n’aurait osé dire à l’époque (ils le pensaient peut-être mais maintenant, ces propos sont soudain devenus « socialement acceptables »).
    Pour autant, je crois fort que chacun peut semer sa petite pierre (euh, ça se dit ?) pour changer le monde et que partout, des initiatives existent. Dans notre petite bibliothèque de village, il y a deux ans, nous avons organisé toute une série d’animations sur les pays du monde, grâce à la participation bénévoles de voisins ou d’amis venus d’un peu partout. Ces échanges, ces partages, ont été de jolis moments… et tu aurais vu la fierté de ce petit garçon dont la maman faisait l’animation sur le Mexique (son papa est mexicain), sa différence faisait de lui une star.
    Est-ce que notre grand problème ne serait pas d’avoir peur les uns des autres, et de se braquer sur des positions provocatrices qui nous définissent, au lieu de s’ouvrir aux autres ? Avec ton blog d’expat sur l’Allemagne, je trouve que tu contribues toi aussi à ce qu’on se connaisse mieux les uns les autres. Quand on pense à ce que nos grands-parents (enfin, la génération des miens, je sais pas quel âge tu as) ont pu connaître « des boches » et qu’on voit ce qu’est maintenant l’amitié franco-allemande… ben ça donne de l’espoir, quand même, non ?

    • audreycologne dit :

      Merci pour ce gentil message et ces belles histoires 🙂 ! C’est vrai qu’il y a encore beaucoup d’espoir à avoir et qu’il faut savoir être fier et courageux pour contrer tous ces préjugés racistes!

  5. Babeth goes green dit :

    Je partage pas mal de tes interrogations à vrai dire… L’impression que les choses ne vont pas dans la bonne direction, et dans le même temps je trouve qu’il y a de plus en plus d’initiatives qui donnent de l’espoir (à Fellbach par exemple il y un groupe d’engagement citoyen qui permet de se bouger au niveau local) .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s