Témoignage de Lys-Ambre

Il y a quelques temps je publiai un article pour vous proposer à VOUS de témoigner sur le blog de votre/vos expérience/s avec l’Allemagne. J’ai reçu pas mal d’emails, quelques témoignages et aujourd’hui, j’ai le plaisir de publier le premier témoignage 🙂 ! Il s’agit de l’expérience de Lys-Ambre qui nous livre un très bel article en revenant sur ses débuts en allemand et en Allemagne.

Tout débute à l’école primaire. En CM1, nous débutons l’initiation à l’anglais. Malheureusement cette année là, le prof d’anglais en question est absent…Pas de remplaçant et c’est toute notre classe de CM1 qui se retrouve ainsi en cours d’allemand ! Bon, pourquoi pas ! Et dès les premières heures, c’est la révélation : La sonorité de la langue me plaît (oui!), sa culture (les enfants de notre âge ont droit à des Schultüte ! Et n’ont cours que le matin !), son histoire (mon grand-père me parlait de ce mur qu’il avait vu tomber et dont j’ignorais encore tout, je voulais en savoir plus!)… Le fait de savoir que d’autres personnes puissent vivre d’une autre manière, en communiquant d’une autre façon, cela me fascinait ! Je découvrait un peu plus le vaste monde et je prenais beaucoup de plaisir à apprendre cette langue.

Au collège, c’est tout naturellement que je décide de poursuivre en allemand LV1. J’aime cette matière, d’autant plus que Tokio Hotel, Killerpilze et d’autres groupes sont en pleine effervescence à l’époque et je m’applique à traduire les paroles pour pouvoir mieux comprendre mes idoles de l’époque. Je m’applique à apprendre cette langue. Un séjour au marché de Noël de Fribourg, mon tout premier voyage à l’étranger, me permet de mettre à profit mes quelques notions d’allemand. Je me fais comprendre et je suis fière ! Cela ne fait qu’amplifier mes envies : J’aime découvrir d’autres cultures, d’autres pays et je n’ai qu’une hâte, y retourner !

Un voyage d’une semaine en 3ème chez une correspondante, j’y découvre la Realschule, la vie de famille en Allemagne, leur façon de vivre et de voir les choses un peu différemment. Cela me fascine toujours autant, je progresse dans cette langue et ma prof d’allemand me parle de la section AbiBac. Une autre Offenbarung (révélation) ! Je veux absolument faire ça. AbiBac, c’est l’opportunité de passer à la fois le Baccalauréat et l’Abitur. Nous suivons nos heures de cours « normales », ainsi que 10h de langues, littérature, culture et histoire-géo en langue allemande. C’est difficile, cela demande du travail, des sacrifices (cours les samedis, un lycée loin de chez moi, mais j’adore ça et je ne regrette rien !).

En parallèle, je réalise le programme Sauzay : Pendant 3 mois, j’accueille une jeune Berlinoise qui découvre ma vie en France, la vie à l’internat et dans un petit village les week-end. Ensuite, c’est moi qui découvre Berlin ! Et quelle expérience … Une expérience qui va me faire grandir, mûrir, et faire grandir encore un peu plus mon amour pour l’Allemagne. Je suis scolarisée en Hauptschule, je découvre le métro Berlinois, les Currywurst, les Kaffeklatsch entre amis (boire un café), les barbecues au bord de la Spree, les écureuils des parcs qui jouxtent les monuments historiques du centre, cette ville marquée par l’histoire….Berlin est « arm aber sexy » (pauvre mais sexy) ! Et cette vie nouvelle si différente de la mienne en France… Plutôt timide, d’une personnalité discrète en France, je me sens tellement bien ici ! Je me sens pousser des ailes !

J’échange énormément avec les Allemands. Je reviens avec une nouvelle vision des choses et une nouvelle façon de vivre, mes parents retrouvent une nouvelle jeune fille : J’ai décidé de devenir végétarienne, d’être encore plus attentive à la protection de l’environnement, de ré-enfourcher mon vélo dès que possible, de poursuivre mon apprentissage de la langue. Et je me mets à voyager un peu…Je garde contact avec des amis Berlinois, je pars à Brême avec eux, à Hambourg…Je fais du volontariat à Freiburg…

C’est décidé, je veux travailler dans le monde de la culture et du franco-allemand ! Mon AbiBac en poche, je poursuis une licence de communication franco-allemande. Entre Metz et Sarrebrücken, j’y crée mon réseau, je voyage un peu plus. Je me rends compte que le monde de la culture est difficilement accessible, et après divers stages dont un en école, je découvre la pédagogie Steiner des écoles Waldorf, le monde de l’éducation me plaît aussi. Je poursuis par une licence de lettres, puis un master de professorat des écoles.

J’ai l’occasion de réaliser des stages dans le monde de l’éducation, et « hors milieux scolaire », notamment dans un Kindergarten, et une crèche franco-allemande. J’adore, et la transmission de savoirs me passionne. Pouvoir transmettre deux langues et divers savoirs dès le plus jeune âge me semble essentiel et j’y prends énormément de plaisirs !

Les Allemands, par leur vision de l’éducation, de l’évolution de l’enfant ont beaucoup contribué à ce plaisir. Je m’intéresse aux pédagogies dites « alternatives », bienveillantes…J’apprécie notamment beaucoup le fait que les allemands soient plus attentif à l’écologie, à la nature…Et l’éducation passe aussi par là 🙂 .

Aujourd’hui, on peut dire que l’Allemagne fait partie intégrante de ma vie. Après mon master, j’aspire à m’expatrier en Allemagne, et y travailler dans le monde de l’éducation ou de la petite enfance. Ce pays m’a permis de forger une grande partie de ma personnalité, de devenir celle que je suis aujourd’hui, et ce à quoi j’aspire plus tard. La découverte de cette langue et de cette culture m’a donné le goût du voyage, d’aller à la rencontre de l’autre, une certaine ouverture d’esprit. Je n’ai qu’une hâte, c’est d’y retourner au plus vite ! Ne reste plus qu’à décrocher mon master 2, me trouver un prince charmant allemand, et je serai au comble du bonheur… ! 🙂

Pour conclure, je ne peux que remercier ce prof d’anglais absent, sans qui, peut-être rien de tout cela n’aurait été possible…;-)

185256

768267787896_145842010802672

img_20150405_165137603

p3010351-800

p3020383-800

Merci encore à Lys-Ambre pour son témoignage! Et je lui souhaite de pouvoir vite s’expatrier en Allemagne et d’y trouver le prince charmant 🙂 !

Si vous aussi, cela vous a donné envie de témoigner, n’hésiter pas à me contacter 🙂

Publicités

6 réflexions sur “Témoignage de Lys-Ambre

  1. Anonyme dit :

    superbe témoignage… Que je partagerai bien avec un certain site…. si Lys-Ambre nous y autorise… Audrey et moi.. (si tu me suis Audrey…. AOX)…

  2. M.G. dit :

    Et par les hasards du net et le truchement de quelques personnes bien intentionnées, c’est la prof d’allemand d’Abibac qui retrouve la trace de Lys-Ambre et est émue de ce parcours si bien mené depuis! Bravo! J’espère que cela contribuera à motiver des personnes qui hésiteraient – ou qui auraient encore des préjugés sur l’Allemagne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s