Devenir maman en Allemagne

Comme vous avez pu le voir sur la page Facebook il y a quelques jours, je vais devenir maman dans les prochains mois :). L’occasion pour moi d’aborder un nouveau sujet sur ce blog : la grossesse en Allemagne et plus tard, être maman. Pour ce premier article sur le sujet, je ne vais pas trop rentrer dans les détails, la grossesse en Allemagne est un sujet particulièrement vaste et on a vite fait de s’y perdre ;).

Le suivi de grossesse

De manière générale, la prise en charge de la grossesse est très suivie en Allemagne, nombres de Françaises  ayant eu une grossesse en France et une en Allemagne vantent les mérites de l’Allemagne en la matière. Et c’est vrai qu’une fois enceinte, on est suivi à la loupe! Ici, pas besoin de faire une prise pour confirmer la grossesse, il faut directement prendre rendez-vous chez son gynécologue qui fera une première échographie de confirmation. Donc au contraire de la France où la plupart des futures mamans doivent attendre l’échographie du premier trimestre aux alentours de la 12e semaine pour voir leur bébé, en Allemagne, on peut le voir dès la 6e semaine. Ensuite, c’est un rendez-vous par mois pour le suivi de grossesse avec à chaque fois prélèvement d’urine, contrôles de la tension et du poids ainsi que divers contrôles en fonction du mois, tout cela souvent réalisé par une assistante médicale. Et bien sûr, passage dans le bureau du gynéco pour une éventuelle échographie et questions sur le déroulement de la grossesse. En Allemagne comme en France, il y a trois échographies automatiques ainsi que celle pour confirmer la grossesse. Il est possible de faire faire plus d’échographies, mais cela est payant. Car là encore, les soins allemands restent fidèles à eux-mêmes, un service minimum, et le reste est à vos frais. Ainsi, pour le dépistage de la trisomie 21, il s’agit d’une échographie extra, donc payante. Eh oui. Attention, pour les grossesses qui présentent des risques, ces examens extra sont pris en charge par les assurances maladies, pour les autres, c’est le porte-monnaie qui paie. Et c’est rarement donné (environ 80€ pour l’examen pour dépister une éventuelle trisomie 21).

La grossesse et le travail

Une autre très grosse différence d’avec la France, c’est le rapport au travail de la femme enceinte. La Loi interdit à tous les employeurs de faire faire des heures supplémentaires, du travail de nuit ou des travaux particulièrement physiques ou dangereux aux femmes enceintes. De plus, et c’est là qu’est la différence majeure, selon les catégories de métiers, les femmes enceintes doivent passer des examens sanguins particuliers pour savoir si elles peuvent continuer à exercer leur métier en toute sécurité. Cela concerne entre autres les métiers de soin, les métiers où il y a un contact avec les animaux et … les métiers où il y a un contact avec les enfants! J’ai du donc moi aussi faire ses examens et  manque de chance, je ne suis pas immunisée contre deux maladies infantiles dangereuses pour le futur bébé. Les conséquences sont simples : j’ai une interdiction de travailler pour toute ma grossesse! Je suis donc à la maison pour les mois à venir, payée à ne rien faire. Ça en fait râler beaucoup, encore plus sont jaloux, mais personnellement, ça ne m’amuse pas du tout. Je suis quelqu’un d’actif et le contact avec les collègues et les enfants me manquent beaucoup.

J’aurai l’occasion de revenir sur ce sujet dans les mois à venir et de vous en apprendre un peu plus certainement, en attendant, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser, je me ferai un plaisir d’y répondre et cela pourrait m’orienter pour l’écriture des prochains articles 🙂

Schützenfest

A l’approche de l’été, de nouvelles parades défilent dans les villes (moyennes et petits mais moins les grandes villes) et peut être aurez vous l’occasion d’en voir une si vous vous trouvez là à ce moment-là. Vous verrez de belles dames en robes de princesse, des calèches et surtout de nombreux hommes en habits de chasseurs traditionnels. Il s’agit du défilé de la Schützenfest, la fêtes des associations de tirs (Schützenverein).

Ces associations de tirs sont encore très répandues en Allemagne et très appréciées. Loin d’être un club de chasseurs, il s’agit juste d’un club de tirs (en salle) et chaque année, un tournoi est organisé et ouvert à tous pour déterminer le nouveau roi du tir (Schützenkönig). Pour devenir roi, il faut savoir tirer, évidemment, et la cible, c’est un oiseau en bois perché à plusieurs mètres au dessus du sol. Du fait de la constitution de la cible, il faut du temps avant de le faire tombe et ainsi, le roi est rarement celui qui tire le mieux mais celui qui a fini par faire tomber les restes de bois. Pour devenir reine, rien de bien compliqué, il faut simplement être la femme du vainqueur :).

Pour en revenir à la Schützenfest, c’est le défilé de ces différentes associations de tirs que regroupent une ville/un quartier accompagnées de fanfares (les connaisseurs reconnaîtront les airs de carnaval). Chaque groupe défile dans son costume traditionnel et les reines arborent de magnifiques robes de soirées qui ont souvent plus de valeurs que leur propre robe de mariée! Être reine du tir, c’est devoir se montrer sous son plus beau jour et montrer qu’on a les « moyens » d’être reine!

La Schützenfest considérée comme étant la plus grande du monde est celle de Neuss, à côté de Düsseldorf, qui se déroule fin août. L’an dernier, plus de 7.500 personnes ont participé à ce défilé et ce défilé attire plus d’un million de spectateur (sachant que Neuss ne compte que 150.000 habitants!). Alors si vous êtes dans la région à cette période, allez y faire un tour, ça vaut le détour!

Les Allemands et l’amour

Je profite de l’approche de la St Valentin pour vous parler aujourd’hui qui nous a tous déjà concernés une fois : l’amour ; mais en version Outre Rhin bien évidemment.

La base de l’amour en Allemagne, c’est la même recette qu’un peu partout dans le monde : pourquoi faire simple quand on peut tout compliquer? Combien de fois aies-je lu/entendu des témoignages de Françaises désespérées parce qu’elles avaient l’impression de plaire à un Allemand mais que les signes qui leurs donnaient cette impression étaient plus qu’ambiguës?Le problème de l’homme allemand moderne, c’est la femme allemande. En effet, celle-ci s’est tellement battu pour avoir le même statut que l’homme sur tous les terrains que monsieur se sent castré dans sa masculinité et n’ose plus affronter la femme de peur de l’offenser, d’être maladroit, voire pire, d’être traité de macho s’il l’invite à prendre un verre. Sans compter que les Allemandes peuvent se montrer hyper froides, même si elles éprouvent une attirance certaine (ne surtout pas se montrer romantique, c’est réservé aux femmes faibles, pas aux féministes qui se respectent!). De ce fait, les Allemands font rarement le premier pas pour éviter les douches froides (c’est le cas de le dire!).

Les Allemandes sont donc beaucoup plus entreprenantes que les Françaises mais ce n’est pas gagné pour autant. Non, car si une femme fait le premier pas, nombre d’entre eux sont effrayés à l’idée d’être en couple et de perdre à tout jamais ce qui leur reste de virilité. Pourquoi si c’est la solution? C’est évident! Si mademoiselle ose se lancer de sang-froid, c’est qu’elle porte forcément le pantalon dans une relation amoureuse. Un tue-l’amour avant d’être déjà passé à table.

Mais heureusement, des couples arrivent quand même à se former, après parfois des mois voire des années d’approche et de jeu du chat et de la souris. Ils sont heureux un temps ensemble, tout va bien. Pour certains, c’est le grand Amour, mais pour d’autres, les choses se gâtent et finalement, la personne choisir se révèle ne pas être la bonne. La solution allemande à se nouveau problème? On serre les fesses et on reste avec elle/lui parce que non, pas envie de se retrouver à nouveau célibataire et de devoir lutter encore des années pour se recaser. Ou alors on se sépare mais on trouve le remplaçant dans le mois à venir pour ne pas rester seul. C’est pourtant bien connu, mieux vaut être mal accompagné que seul! Comment?? C’est l’inverse?? Flûte alors, les Allemands ont mal compris!

Je vous l’accorde, cet article est rempli de clichés et d’exagération. Malheureusement, ces faits ne sont pas non plus à 100% faux, la société allemande actuelle ayant un réel problème de position de la femme trop masculine et de l’homme trop féminine. Mais mesdemoiselles, soyez rassurées, les exceptions existent et les Allemands se sentent pousser des ailes lorsqu’une jolie Française se trouve dans les parages. Quant à vous messieurs, les Allemandes non plus ne sont pas indifférentes au charme des Français qui ont su garder leur virilité contrairement aux Teutons, alors n’hésitez pas, lancez-vous!

Et vous alors? Des anecdotes amoureuses à raconter sur les Allemand(e)s?

ich-liebe-dich-0657c32e-d8f3-488d-9718-92810423601e

Les objets de l’Avent

Voilà un petit moment que je ne vous avez pas présenté des objets typiquement allemands. En cette période de l’Avent, l’occasion est venue de vous présenter quelques incontournables des foyers allemands méconnus des maisons françaises. Exit le calendrier de l’Avent et la couronne aux 4 bougies, là, je vous parle d’objets très traditionnels! La plupart de ces objets sont surtout en bois et viennent d’une petite région, la Erzgebirge, en Allemagne de l’Est.

Weihnachtspyramide / Pyramide de Noel

Il s’agit d’une pyramide d’un ou plusieurs étages avec en son sommet des hélices qui tournent grâce à la chaleur de bougies qui brûlent à son pied. L’activation des hélices entraînement le mouvement de figurines situées sur la pyramide.

pyramide-christi-geburt-2-stoeckig-weiss_richard-glaesser-gmbh_rg16730-31

Räuchermann / Homme qui fume

Il s’agit d’une figurine où l’on place en son centre un cône parfumé (du même style que les bâtons d’encens) qu’il faut faire brûler et dont la fumée s’échappe par la bouche de la figurine, donnant ainsi l’impression que celle-ci fume.

raeuchermaennchen-schneemann-sternentraeger-natur_christian-ulbricht_cu35577-31

Schwibbogen

Il s’agit là d’une décoration que l’on place généralement à la fenêtre, en forme de demi cercle où sont disposées plusieurs bougies (aujourd’hui surtout des bougies led).

1024px-schwibbogen

Nussknacker / Casse-noisette

Le casse-noisette est une figurine dont la mâchoire est en fait un levier qui permet de casser, comme son nom l’indique, les noisettes. Cette figurine a notamment était mise en scène dans le ballet de Tschaikowski du même nom dont l’histoire tire son inspiration d’un conte allemand.

320px-nussknacker

Voilà pour ces présentations rapides de ces quelques objets particulièrement appréciés au moment des fêtes de Noël. Si vous avez l’occasion de visiter un marché de Noël allemand, ouvrez l’œil, vous les croiserez très certainement!

Lanternes de la St Martin

Il y a quelques jours, les petits enfants allemands fêtaient la St Martin, fête qui lance lentement le départ des fêtes de fin d’année. Si vous ne savez pas ce qu’est la St Martin, je vous invite à relire cet article explicatif sur le sujet.

Aujourd’hui, je vous présente l’objet phare de cette fête : les lanternes de la St Martin. Elles sont un symbole tout aussi fort que les Weckmänner puisqu’elles permettent aux enfants d’éclairer leur chemin dans la nuit noire de novembre. De nombreuses chansons relatent d’ailleurs ces traversées aux lumières des lanternes.

Ces lanternes sont avant tout une grande fierté pour les enfants et parents allemands. En effet, qu’ils soient au Kindergarten ou à l’école, les petits allemands créent leur lanterne en compagnie de leurs éducateurs ou instituteurs. Et pour ceux qui ne vont pas encore au Kindergarten, de nombreux magasins proposent des kits rapides de lanternes à faire soi-même. Tous les enfants peuvent donc avoir leur lanterne pour allumer le passage de St Martin.

Sur la photo ci-dessous, il s’agit de lanternes assez simples. Il existe cependant une multitude de modèles possibles, seule l’imagination a ses limites dans ce domaine. Et au Kindergarten, chaque année, nous nous creusons la tête pour trouver une nouvelle idée de lanterne pour nos petits. Ainsi, cette année, nous avons créer des poissons! D’autres ont fait des fusées ou encore des soleils.

Tout cela crée un mélange coloré de lumières et de chansons qui viennent annoncer les semaines froides et sombres à venir que l’on préfère passer au chaud à la maison et en famille, ou alors autour d’un vin chaud entre amis.

12112055_626602710811542_8497322703297606110_n